rencontre locaux

C’est bon, j’ai réussi, je suis allé au bout de moi-même pour finir cet incroyable treck de 12 jours dans la Vallée du Baliem !

Je crois que mon guide connait maintenant l’expression française « être sur les rotules », grâce à moi et la superbe illustration que je lui en ai faite !

Plus je progresse dans ce treck, plus je m'aperçois qu'il ne suffit pas d'être fort physiquement : il faut aussi être très fort mentalement. Je commence à douter du fait que je puisse finir les 12 jours de trek…… Va falloir aller chercher dans les réserves et se dépasser pour achever cette aventure. Mais c'est

Les jours s’enchaînent et la fatigue se fait un peu plus grande chaque jour.
Heureusement, on ne manque jamais une occasion d’aller se baigner dans une des nombreuses rivières de la Vallée du Baliem qui nous permettent de nous laver et de nous revigorer pour continuer la marche !

Ahhh le déjeuner ! mon moment préféré de la journée.
Le problème c’est que chaque jour c’est un peu la surprise de savoir quand est-ce que cela va arriver.

Quand on fait un treck en Papouasie, on suit pas les GR, on suit son guide qui est armé d’une machette et qui ouvre le chemin. C’est d’ailleurs dans ces moments là qu’on ressent la sensation assez géniale d’être paumé au milieu de nulle part.

La Nature j’adore ça ! J’aime me retrouver tranquilou en pleine jungle et juste apprécier le moment, observer les petits détails, écouter les sons de la forêt, etc…. (oui je sais ça fait un peu genre le gars il prend trop de drogues mais le pire c’est que j’en prends pas ! lol).

Le treck de 12 jours dans la jungle de la vallée du Baliem commence !

Ca y est, je suis arrivé à Wamena, la ville paumée en plein coeur de la Papouasie indonésienne. L’aventure commence ici !

Après trois vols depuis Bali (alors imaginez depuis la France lol), me voici arrivé en Papouasie indonésienne (Papua).

La rando à cheval de 9 jours à travers la steppe de Mongolie arrive bientôt à son terme et les derniers jours sont moins paisibles que les premiers. La température commence à approcher du zéro degré et Orunber, mon guide, décide rapidement d'aller poser le camp au fond d'un canyon pour nous abriter....la descente était
Nous étions maintenant partis depuis trois jours à cheval en plein coeur de la steppe de Mongolie et n'avions croisé pas plus de deux ou trois yourtes sur notre chemin. Et là, hasard du voyage, et c'est ce qui donne tout son charme au voyage en sac à dos : dans un monastère paumé au
La Mongolie est le pays du cheval par excellence. Donc après la semaine d'intégration dans ma famille d'éleveurs nomades, me voilà logiquement parti pour 9 jours de randonnée à cheval à travers la steppe mongole ! Je sens que ça va être intense émotionnellement et intérieurement parlant....surtout intérieurement, oui parce que mon guide ne parle
En passant une semaine dans ma famille d'accueil, accessoirement éleveurs nomades de mongolie habitant en plein milieu de la steppe, j'ai eu la chance de partager avec eux leur "jour de repos". J'ai pu découvrir un aspect de la culture mongole qui n'est pas forcément connu, celui des croyances et des visites au monastère. S'en
Après une matinée ponctuée de tâches pas toujours très agréables, arrive le moment de la journée que je préfère : celui où Odolm m'emmène avec lui sur sa moto pour aller chercher les troupeaux de chevaux qui se sont un peu trop éloignés pendant la nuit. Et oui ya pas d'enclos en Mongolie ! Se
Après un début de matinée rythmé au son des chèvres et des pelles, je poursuis cette journée en aidant les éleveurs à récurer l'étable des moutons : Tâche qu'ils effectuent tous les matins !! Labeur assez pénible mais qui finalement passe plutôt rapidement quand on discute tous ensemble (euhhh enfin moi je les écoutais discuter
Me voici arrivé en Mongolie, pays des nomades et des paysages de steppe à perte de vue. Pour apprécier pleinement mon séjour dans ce pays où la yourt est reine, je me devais de mieux comprendre son peuple et son mode de vie qui ont permis à la Mongolie de garder ses traditions et son
La suite de cette rando en moto dans la région de Tha Khaek au centre du Laos, a été plein de surprise comme toujours au Laos : pluie, gadoue, grottes et finalement soleil ! Merci aux voyageurs cameraman : Chris, Karin, Maria, Tom, Near & Brandon musique : Let me be - Xavier Rudd (Solace)

Partir pour 4 jours en moto sur la boucle de Thakhek, c’est partir en roadtrip à l’aventure dans un pays où l’on est spectateur de la vie rurale et traditionnelle.

Ya des nuits comme ça, où on dort mal... Mais c'est vrai que quand on est dans la jungle, dans une tente avec deux types qui ronflent, et que la seule chose qui nous sépare du rocher sur lequel on dort, c'est un tapis de sol d'un demi centimètre, j'avoue que le matin, ça pique
Imaginez une jungle où il n'y a ni infrastructure, ni route, ni pont......Bienvenue au Parc national de Xe Pian, au sud du Laos, l'endroit parfait pour faire un treck de 2 jours, inclut une nuit dans la jungle. Deux guides pour m'accompagner, et c'est parti pour avancer machette à la main. Détails de l'activité :

Mandalay, on y vient pour ses alentours plus que pour la ville en elle-même . Et c’est vrai que Mingun, Inwa, la colline de Sagaing valent le détour. Mais ce qui vous laissera un souvenir impérissable, c’est le couché de soleil sur le pont U-Bein, le pont en teck le plus long du monde ! Vizeo© mon voyage autour du monde en vidéo.

La Paya Shwedagon, le monument le plus sacré du pays, et je comprends pourquoi. J’ai rarement vu un monument qui allie si bien calme, spiritualité et dorures à l’extrême. La visite devient tout simplement magique si vous avez la chance de converser avec un moine. Pour ma part, ça a été le cas et il m’a même fait une visite des monastères de méditation aux alentours ! Vizeo© mon tour du monde en vidéo.